Syndicat mixte départemental
pour la valorisation des déchets ménagers et assimilés
 
 
Nos équipements
  Bioréacteur et Pôle des Énergies Renouvelables
 
imprimer la page
 

Les déchets ménagers qui n’ont pu être recyclés, compostés ou valorisés (on parle de " déchets ultimes ") doivent être valorisés dans des sites répondant à des exigences environnementales propres à les accueillir.

La plus grande partie de ces déchets résiduels ont pour vocation à être valorisés dans le bioréacteur.


Le principe de valorisation énergétique des déchets résiduels par bioréacteur est un compromis entre les Centres d’Enfouissement Technique classiques et la méthanisation. Le bioréacteur est constitué de cellules étanches, dans lesquelles la dégradation des déchets est accélérée par intensification de l’activité bactérienne.



Le bioréacteur, outil départemental

Le bioréacteur a pour vocation la valorisation des déchets résiduels issus du territoire du plan départemental.
Les déchets résiduels sont les "ordures ménagères" qui, après recyclage, compostage ou traitement dans les filières spécifiques, doivent être traitées.
Ces déchets proviennent des foyers tarnais (élargis aux communes adhérentes au SIPOM de Revel et du territoire du Saint Ponais). Après leur collecte dans les foyers, ils sont regroupés dans des bennes en quais de transfert avant de convoyer vers leur ultime valorisation.


Le bioréacteur, outil de valorisation optimale

Le gisement de déchets, après recyclage et compostage, n’est pas totalement stabilisé. Une dernière valorisation est encore possible… TRIFYL a donc choisi une solution innovante : le bioréacteur qui consiste en une dégradation accélérée des déchets dans des cellules étanches.
Les effluents liquides (lixiviats) et gazeux (biogaz) sont récupérés pour être valorisés : Les eaux de percolation vont être réinjectées pour accélérer la méthanisation et le biogaz va être aspiré pour produire de l’énergie.


3 voies de valorisation énergétique

Pour valoriser le biogaz issu des déchets du bioréacteur, TRIFYL a choisi de développer trois filières : la cogénération, le biométhane-carburant et l'hydrogène.



Le bioréacteur, outil à taille humaine

Dans sa gestion de la filière Déchets, TRIFYL s’est équipé de procédés à la fois performants (en s’appuyant sur des technologies reconnues et en les optimisant) et économiquement acceptables.
C’est encore ce fonctionnement qui a primé dans le choix du bioréacteur : un équipement moderne à un coût inférieur à la plupart des autres process de valorisation énergétique.

 

Autour du bioréacteur, un Pôle des Énergies Renouvelables...

Le 13 novembre 2006, le premier camion a déposé son contenu pour une mise en fonctionnement du bioréacteur dès le 1er janvier 2007.

Vendredi 6 juillet 2007, le comité de pilotage se réunit pour la première fois autour du projet du Pôle des Énergies Renouvelables
Un partenariat tripartite TRIFYL, Ecole des Mines Albi-Carmaux et ADEME est scellé sous la forme d'une convention de coopération-cadre. Les membres fondateurs amorcent ainsi le développement d'un axe Recherche Développement sur le site.

25 partenaires réunis en 5 collèges (Collectivités, Associations environnementales, Socio-professionnels, Techniciens et Personnes Qualifiées) se sont réunis régulièrement pour expertiser et valider les projets à venir sur le Pôle.
Plusieurs projets seront à l’étude dès la rentrée sur des thèmes aussi variés que les débouchés du biogaz produit sur le site, la valorisation matière de résidus, la production et l’utilisation du gaz hydrogène en tant que composant chimique ou carburant, des applications sur le solaire...

La vocation de ce pôle est de devenir une vitrine pédagogique et expérimentale de ce qui peut être fait en matière d'énergies renouvelables.Ce projet s’accompagne de l’installation dès 2009 du siège administratif de TRIFYL sur le site.

Depuis septembre 2010, un circuit pédagogique est ouvert au grand public pour rendre accessibles la valorisation de nos déchets, les énergies renouvelables...


 

 

 

 

Le bioréacteur de Montdragon et Labessière Candeil
Cliquez pour agrandir

 



 


DÉFINITIONS

LIXIVIATS :

Ils résultent des eaux de pluie qui tombent sur la zone d’exploitation et s’infiltrent à travers les déchets. Grâce aux systèmes d’alvéoles étanches et d’équipements de drainage et de pompage du bioréacteur, les lixiviats sont récupérés et en grande partie réutilisés pour humidifier les déchets et accélérer la fermentation. Les résidus sont traités.

BIOGAZ :

Le biogaz, mélange de méthane et de gaz carbonique est issu de la fermentation anaérobie des déchets organiques. Les infrastructures de captage et de valorisation du bioréacteur permettent de réduire les nuisances olfactives et surtout de valoriser le biogaz en énergie.


   
Accueil | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Plan du site | Crédits
TRIFYL - Route de Sieurac - 81300 LABESSIERE-CANDEIL- Tel : 05 63 81 23 00 - Fax : 05 63 81 23 01
- Syndicat mixte départemental pour la valorisation des déchets ménagers et assimilés © 2005 - Mentions légales -